LE NOUVEAU CLIP DE KENDRICK LAMAR : « HUMBLE »

1 04 2017

Kendrick Lamar a surpris tout le monde en dévoilant jeudi un nouveau clip, intitulé Humble. Rappant en tenue de pape, parfois même avec des flammes qui jaillissent des cheveux, le chanteur californien a une nouvelle fois livré une prestation artistique. La vidéo comptabilise déjà 14 millions de vues sur YouTube, et devrait être extrait d’un prochain album. La semaine dernière, le rappeur avait en effet posté une image sur Instagram (avant de la supprimer) : un chiffre romain quatre en blanc, sur fond noir. Pour la plupart des médias, il s’agirait de la pochette de son futur et quatrième album, qui s’intitulerait IV, et dont la sortie pourrait être le 7 avril. En attendant d’avoir plus de détails, vous pouvez également découvrir My Heart Part IV, un autre extrait de Kendrick, sorti le 23 mars. – Nadia B.

 





KANYE WEST, « SWISH » : LE « MEILLEUR ALBUM DE TOUS LES TEMPS » ?

26 01 2016

Il faudra attendre le 11 février pour savoir si Swish, le nouvel album de Kanye West, sera vraiment le « meilleur album de tous les temps » comme il l’a indiqué hier sur Twitter. En attendant, Urban Act’ magazine vous propose de découvrir deux extraits, celui de Real friends, ainsi que No more parties in L.A. en featuring avec Kendrick Lamar. – N.B.

 

 

 





KENDRICK LAMAR SORT LA VIDÉO ‘GOD IS GANGSTA’

12 01 2016

Kendrick Lamar, qui compte 11 nominations pour les Grammy Awards 2016 (15 février), a récemment dévoilé un court métrage de 7 minutes intitulé God Is Gangsta, qui regroupe les titres U et For sale?, extraits de son dernier album To pimp a butterfly. – N.B.

 

 





KENDRICK LAMAR x REEBOK VENTILATOR

12 07 2015

Après ses deux victoires en tant qu’artiste Hip-Hop de l’année et celle du meilleur clip pour Alright, Kendrick Lamar continue de faire parler de lui. Il s’extirpe de la musique pour mettre un pied dans la mode, en partenariat avec Reebok.

Pour fêter les 25 ans de la création du modèle de sneakers Ventilator, Reebok a décidé de collaborer avec Kendrick Lamar. Au delà d’un simple geste commercial, il faut reconnaître le message de paix que le rappeur veux faire passer à la jeune génération. Issu de Compton (banlieue de Los Angeles), Kendrick a grandi dans la ville que beaucoup surnomme « la ville la plus dangereuse des Etats-Unis », titre peu élogieux qu’il rappelle dans son morceau m.A.A.d City. En effet, depuis plusieurs années la ville connait un fort taux de criminalité, lié la plupart du temps aux règlements de compte entre gangs, les plus connus étant les Bloods et les Crips.

« Si les Bloods et les Crips pouvaient s’entendre… », voilà comment débute l’intro de m.A.A.d City, qui nous laisse penser que c’est de là que vient le concept du design des nouvelles Reebok. Chacun de ces gang est connu pour porter fièrement leur couleur respective, les Bloods en rouge et les Crips en bleu. Cherchant à unifier les deux clans, les nouvelles sneakers arborent les deux couleurs sur chaque pied. Rouge pour le droit, bleu pour le gauche, avec le logo de TDE, le label qui a signé Kendrick, suivie des inscriptions Kendrick Lamar et Reebok Classic.

Il faudra encore attendre jusqu’au 18 juillet pour pouvoir acheter ce modèle en édition limitée, qui coûtera 130 euros. – Aaron.

 





KENDRICK LAMAR, LE CLIP : ‘ALRIGHT’

1 07 2015

Découvrez le nouveau clip de Kendrick Lamar : Alright, extrait de son dernier album To pimp a butterfly, sorti en mars dernier. 

 





LE CLIP DE KENDRICK LAMAR : ‘I’

6 11 2014

Après avoir dévoilé son nouveau titre ‘I (Love Myself’)’ il y a un mois, Kendrick Lamar nous présente le clip. Le morceau est extrait de son prochain album qui devrait sortir dans le courant de l’année 2015.

 





‘I (LOVE MYSELF)’ : LE PREMIER EXTRAIT DU NOUVEL ALBUM DE KENDRICK LAMAR

24 09 2014

Kendrick Lamar, le jeune prodige du rap américain est prêt à dévoiler son nouvel album d’ici la fin d’année et nous dévoile pour l’occasion le premier extrait : ‘I(love myself)’. Retour sur son parcours.

Originaire de la ville de Compton (Californie), Kendrick Lamar est aujourd’hui considéré comme l’un des meilleurs rappeurs de sa génération. En 2003, à l’âge de 16 ans, il se fait appeler K-Dot et enregistre sa première mixtape intitulée Youngest Head Nigga In Charge. Dès lors, il se fait remarquer par le label Top Dawg Entertainement (TDE) et, deux ans plus tard, il sort sa deuxième mixtape Training Day. En 2008, C4, encore une mixtape voit le jour, après cela il décide de changer son pseudonyme pour rapper sous son vrai nom Kendrick Lamar. En 2010, sa 5ème mixtape Overly Dedicated est dévoilée. Il s’agit d’un projet très mature pour un artiste de son âge. Dans le morceau Ignorance Is Bliss, il retranscrit une histoire qu’il a vécu dans sa ville natale, Compton, connue pour être la ville la plus dangereuse des États-Unis et dont sont originaires beaucoup de rappeurs, tels que The Game, Ice Cube, Eazy-E et Dr. Dre. C’est ce dernier qui prêtera d’ailleurs le plus d’attention à Kendrick.

En 2011 son premier album voit le jour sous le label TDE, intitulé Section 80. Un excellent projet qui permet à Kendrick de se faire connaître du grand public, notamment grâce au single HiiiPower et The Spiteful Chant. L’année suivante, Dr. Dre prend le jeune rappeur dans son label et en octobre 2012, l’album Good Kid Maad City sort. Le projet fait l’effet d’un ouragan dans l’industrie du rap. Il est réfléchi et travaillé comme un film où l’auditeur doit s’imaginer les scènes décrites de la vie de Kendrick afin de retracer l’histoire au complet.
Le jeune rappeur de 27 ans a réussi là où certains de ses collègues se sont ratés. L’album est considéré comme un classique moderne, des paroles influencées par la « Old School » mais transposées a notre époque. Good Kid Maad City est beaucoup plus sombre que son précédent, notamment à l’écoute des morceaux The Art Of Peer Pressure, m.A.A.d City et Swimming Pools où il nous parle de sa jeunesse dans les rues de Compton, la violence qui y règne et ses propres démons intérieurs. L’album s’est vendu à 1 109 000 exemplaires, et a été certifié disque de platine.

Aussi bien à l’aise en studio qu’en freestyle, Kendrick arrive à changer constamment sa manière de rapper, il avoue être influencé par « son top 5 » : Notorious B.I.G., Eminem, Jay-Z, Nas et Tupac. Ce dernier non seulement pour sa musique, mais également pour son style de vie et le message qu’il tentait de faire passer à toute une communauté. Dans son attitude, Kendrick est également très humble et simple, ce qui lui vaut le respect des rappeurs de l’ancienne génération à savoir Snoop Dogg, Dre, Tech N9ne et Eminem qui a invité Kendrick à faire sa première partie au Stade de France en 2013. Cette même année, il est également invité sur le morceau Control de Big Sean où il n’hésite pas a s’en prendre à tous les rappeurs de sa génération d’une manière agressive, chacun en prend pour son grade : Drake, Mac Miller, Asap Rocky etc. Ce couplet a d’ailleurs été élu meilleur couplet de l’année 2013 par le magazine Complex. Kendrick est bien décidé à s’imposer et laisser son nom dans l’histoire du rap.

La grande question qui se pose de plus en plus est donc : Est-ce que Kendrick arrivera à innover encore plus que son album Good Kid Maad City ? Son nouvel extrait I (love myself) laisse penser que oui. Une fois encore, les paroles de cette musique sont en réponse au titre Real, de l’album précédent. – Aaron.