LNB : La nouvelle saison démarre avec quelques nouveautés

C’est aujourd’hui que débute la nouvelle saison du championnat français de basket-ball. Une saison placée sous le signe de la nouveauté pour la Ligue nationale de basket (LNB), qui met l’accent sur le numérique, et le passage à 16 clubs en fin d’année pour la Jeep Élite.

« Ça commence plutôt pas mal », s’est réjoui Alain Béral, lors d’une conférence de presse tenue le 19 septembre à Paris, en présence de quelques joueurs et des partenaires. En attendant la publication des chiffres officiels, le président de la LNB annonce que l’ensemble des budgets des clubs de basket-ball français est en hausse, autour de 10% en moyenne pour la Jeep Élite, et de 5% environ pour la Pro B. Une bonne nouvelle pour la saison 2019/2020 qui débute officiellement aujourd’hui. Avec des partenaires « fidèles », comme Jeep, Amazon, RMC Sport, mais aussi TCL, le basket français continue, lentement mais sûrement, de gagner en puissance et en visibilité, ce qui favorise le maintien ou le retour de joueurs, à l’instar d’Antoine Diot, fraîchement débarqué à l’Asvel Lyon-Villeurbanne pour trois saisons, après quatre années passées à Valence, en Espagne.

« Les deux derniers MVP du championnat sont là aussi, Peacock et Holston, souligne Alain Béral, le président de la LNB. Ça prouve aussi qu’on sait s’occuper des joueurs et que le niveau de jeu qu’on leur propose leur plaît, sinon ils ne resteraient pas. » 

Pour continuer sur sa lancée, la LNB a décidé de miser sur le développement numérique. « C’est le plus gros dossier qu’on a traité. On est en phase de finalisation des appels d’offre, ajoute Alain Béral. La cible c’est les clients qui sont sur tous les écrans, et nous devons faire en sorte que le basket puisse répondre à ce besoin de consommation, d’autant que je suis persuadé que c’est le sport qui peut le mieux être à la pointe sur le sujet. » Concrètement, l’accent sera mis sur le développement de contenus pour les réseaux sociaux, le développement de vidéos sur les différentes plateformes, mais aussi le développement de partenariat avec cinq influenceurs* via le projet « Le 5 Majeur LNB » (*La comédienne Léa François, le champion du monde 2013 de basketball freestyle Brisco, les Youtubeurs Yann-CJ23 et Hoopsidia, et l’influenceur mode et lifestyle Ndjolijean). « Après le succès de ce dispositif pendant les deux premières saisons, nous sommes fiers de relancer notre 5 majeur LNB, qui s’inscrit pleinement dans notre stratégie digitale globale destinée à nous ouvrir vers de nouveaux publics, explique le président de la LNB, dans un communiqué. Encore une fois nous réunissions des personnalités d’horizons divers qui partagent tous la même passion du basket. » Enfin nouveauté cette saison, les Journées SuperFan. Pour remédier aux fréquentations plus faibles des premiers matchs, chaque club mettra en place, jusqu’au mois d’octobre 2019, des animations dans les salles (animations terrain, cadeaux, fans zone, rencontre avec les joueurs…), ainsi qu’un jeu concours digital, qui permettra de désigner le meilleur fan via la publication d’une photo ou d’une vidéo sur les réseaux sociaux accompagné du hashtag #SuperFan. Les vainqueurs auront la possibilité d’assister à un match sur le banc de leur équipe. La LNB procèdera ensuite à un tirage au sort parmi les 36 SuperFan des clubs de Jeep Élite et de Pro B, afin d’élire le super fan des super fans, qui remportera un week-end à Disneyland et assistera à la Leaders Cup.

De 18 à 16 équipes

Châlons-Reims, Pau-Lacq-Orthez, Dijon, Le Portel, Levallois, Orléans, Monaco, Gravelines-Dunkerque, Cholet, Roanne, Boulazac, Le Mans, Chalon-sur-Saône, Bourg-en-Bresse, Strasbourg, Nanterre, Lyon-Villeurbanne, et Limoges, les 18 équipes qui se disputeront cette année en Jeep Élite, ne seront plus que 16 la saison prochaine. « Ce n’est pas la première fois que le championnat se joue à 16 clubs, explique Alain Béral, mais cette année on a voulu resserrer. C’est une mesure du plan stratégique qui a été votée par l’assemblée générale. » Une mesure qui coïncide avec un calendrier déjà bousculé par les compétitions. À cause du Mondial qui s’est terminé tard, des tournois pré-olympiques qui auront lieu fin juin, et de l’Euroligue, le passage à 16 clubs permettra aussi d’alléger le rythme et le championnat, qui se terminera donc plus tôt que d’habitude. Particularité également cette saison, trois clubs descendront en Pro B au lieu de deux. « C’est un changement important et cela va entraîner des tensions sportives sur les matchs puisque chacun voudra défendre sa place, précise Alain Béral. Et comme de l’autre côté il n’y aura qu’une seule montée de Pro B en Jeep Élite, là aussi il va y avoir des matchs très serrés ».

Vous l’aurez compris, le championnat débute ce soir. Le coup d’envoi est donné avec Châlons-Reims contre Pau et Dijon face à Le Portel pour la Jeep Élite. Tout au long de l’année, des matchs seront diffusés sur RMC Sport 2 à travers deux rendez-vous : le samedi 20h30, et le dimanche 16h. D’autres matchs seront retransmis sur les canaux additionnels RMC Sport Live 5 à 16. – Nadia B.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s