« When basketball inspires », une exposition d’art dédiée au basket-ball

Du 8 au 10 février, le studio de création Trajectoire met à l’honneur le basket-ball à travers le prisme de l’art. Une exposition baptisée When basketball inspires, visible gratuitement au Garage Amelot, à Paris.

Des ballons aux couleurs de l’arc-en-ciel, un panier au milieu d’une croix géante, des vêtements conçus en revêtement de ballon… Voici ce que vous pourrez retrouver à l’exposition When basketball inspires, qui se déroule du vendredi 8 au dimanche 10 février à Paris. Un seul mot d’ordre : le basket-ball. « Je suis joueur depuis 25 ans, et je joue encore, c’est ma passion, nous explique Jérémie Nassir, le fondateur du studio Trajectoire. Je viens également de l’événementiel et j’ai beaucoup collaboré avec des talents pour des commandes de marques. Là je voulais être un peu plus libre en réunissant mes deux passions, la créativité, plus que l’art, et le basket. » Car effectivement, il est rare, voire, c’est la première fois qu’une vraie exposition artistique autour du basket-ball est organisée. Qui plus est, la quasi-totalité des œuvres ont été créées spécialement par une trentaine d’artistes. Des graphistes, des photographes, des scénographes, des peintres, des sculpteurs, des designers, des plasticiens, ou encore des street artistes.

« J’ai voulu que cette exposition soit riche et diverse justement pour surprendre les gens », souligne Jérémie Nassir.

Et la surprise est au rendez-vous. Le visiteur est amené à passer d’un univers à un autre tout au long des différents niveaux de l’espace, comme un parcours où les couleurs, les formes, les matières, les sons et les lumières se croisent. « Cette expo est spéciale parce qu’elle a une montée en puissance. Il y a trois étages un peu immersifs, et il y en a un autre au sous-sol, ajoute le fondateur du studio Trajectoire. On raconte une histoire du début à la fin avec des surprises à chaque étage. »

Des différents niveaux certes, mais un univers unique. Avec 5 000 m² d’espace bétonné, le Garage Amelot nous rappelle un peu l’environnement du basket-ball de rue. « Je viens du club, et après j’ai fait beaucoup de street. Ce que je voulais c’était retrouver cet univers que je connais. La street culture me plaît beaucoup, précise Jérémie Nassir. Après, je ne veux pas que le basket soit connoté que street, c’est pour ça que j’ai voulu avoir un lieu urbain avec de la street culture et des choses un peu plus contemporaines. » L’exposition attire du monde, et les premiers retours sont positifs. « C’est un sujet qui plaît, mais je le savais. Quand je parlais aux artistes qui ne jouent pas au basket, c’est un sport qui les a, un jour, inspirés : l’époque de Jordan, de Barkley, Barcelone 92. C’est un sport inspirant, et je veux en être un acteur. » Le fondateur du studio Trajectoire ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, et devrait développer d’autres projets. Tant mieux, car on a hâte de voir la suite! – Nadia B. 

Plus d’infos :
Exposition Trajectoire « When basketball inspires »
Garage Amelot, 2 rue Saint-Pierre Amelot 75011 Paris
Du 8 au 10 février, de 10h à 20h. Entrée libre.
https://www.facebook.com/trajectoirestudio/

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s