En 2018, le Ballon d’Or est aussi féminin

Ce lundi 3 décembre a eu lieu à Paris, la 63e cérémonie du Ballon d’Or, trophée qui récompense le meilleur joueur de football du monde. Mais cette année ce n’est pas un, mais trois trophées qui ont été remis, dont un dédié au football féminin.

Mieux vaut tard que jamais. Il aura fallu attendre la 63e cérémonie du Ballon d’Or pour qu’une récompense soit attribuée à une joueuse de football. Un Ballon d’Or féminin, remporté par Ada Hegerberg, internationale norvégienne, et attaquante à l’Olympique lyonnais. « C’est fantastique. Je n’ai pas de mots, c’est incroyable. C’est un grand moment pour moi, a-t-elle déclaré. J’ai envie de commencer par dire merci à mes coéquipières parce que cela n’aurait jamais été possible sans vous. Merci au staff, à mon club, l’Olympique lyonnais, et merci à notre président Jean-Michel Aulas. » Ada Hegerberg entre ainsi dans l’histoire du Ballon d’Or, puisqu’elle est la première à être élue meilleure joueuse de football du monde, et ce par un jury composé d’une quarantaine de journalistes spécialistes du football féminin.

S’il arrive tard pour certains, il arrive au contraire au bon moment pour d’autres. En témoigne Pascal Ferré, le rédacteur en chef de France Football, qui tient à clarifier le contexte. « On encourage le football féminin, mais il y a eu de bonnes raisons pour lesquelles cela n’a pas pu se faire avant. Le football féminin n’était pas tout à fait structuré, et il n’avait pas les conditions d’éligibilité au Ballon d’Or, comme la diffusion dans un maximum de pays, explique-t-il à Urban Act’ magazine. On a travaillé depuis un an et demi sur le sujet, et on voulait faire au mieux. On n’a pas le sentiment d’être en retard, mais plutôt d’arriver au bon moment. »

France Football, l’organisateur de l’événement, a voulu faire les choses bien. Le Ballon d’Or féminin est « l’équivalent » du masculin, précise Pascal Ferré, le rédacteur en chef. Esthétiquement, tout d’abord. Les trophées sont chacun composés de « deux demi-sphères en laiton réunies et plongées dans un bain d’or réalisé par le joailler Mellerio » qui « reposent sur un socle en pierrites, qui sont des pierres précieuses ayant la particularité de ne pas pouvoir être taillées, ce qui lui confère un aspect unique », poursuit Pascal Ferré. Puis, conventionnellement. « Il n’a pas été question de faire un sous Ballon d’Or, il s’agit du même trophée, remis le même jour, à l’occasion de la même cérémonie via un même système de votes », souligne le rédacteur en chef. Pourtant, bien plus qu’un bijou, il s’agit d’une étape supplémentaire pour la reconnaissance du football féminin. Ada Hegerberg en est consciente. « Encore un immense merci à France Football de nous offrir ce trophée pour nous permettre de briller. C’est une grande étape pour le football féminin, et toutes ensemble nous ferons la différence, affirme-t-elle. Je vais terminer ces quelques mots en m’adressant aux jeunes filles partout dans le monde, s’il vous plaît les filles, croyez en vous. » Le football féminin, et notamment français, est clairement dans une mouvance. Récemment, le groupe Canal a acquis les droits télévisuels afin de diffuser, dès cette saison, la totalité des matchs de la Division 1, le plus haut niveau du championnat français féminin. Auparavant, seuls 15 % des matchs étaient retransmis. Un avant-goût, certainement, de la Coupe du monde féminine qui aura lieu l’été prochain, en France. Mais les femmes n’étaient pas les seules à être à l’honneur de cette nouvelle édition, la jeunesse aussi a été récompensée.

Mbappé soulève le trophée Kopa

À défaut de recevoir le Ballon d’Or (4e au classement), en tout cas cette année, Kylian Mbappé a obtenu le trophée Kopa, qui récompense le meilleur joueur du monde de moins de 21 ans. Le trophée a été créé suite au décès, en mars 2017, de Raymond Kopa (ancien international français et premier Ballon d’Or français en 1958), non seulement pour lui rendre hommage et pour mettre en lumière les autres Ballons d’Or, mais aussi pour récompenser les jeunes joueurs les plus prometteurs.

À seulement 19 ans, Kylian Mbappé enchaîne les récompenses collectives et individuelles (il a été élu meilleur espoir de Ligue 1 2017-2018). Mais ce trophée Kopa est bien plus qu’un prix, c’est une véritable reconnaissance de ses pairs. Car contrairement aux autres, il est désigné par les lauréats du Ballon d’Or vivants, tels que Michel Platini, Jean-Pierre Papin, Franz Beckenbuer, Lionel Messi, ou encore Zinedine Zidane. « Je suis vraiment très content de recevoir ce prix, ça récompense une formidable année que j’ai passé grâce à tous mes coéquipiers, que ce soit au Paris Saint-Germain où on a réussi à faire le quadruplé national, mais aussi et surtout, à mes coéquipiers de la sélection », a-t-il déclaré.

View this post on Instagram

‪I just want to follow my dreams…🖤‬

A post shared by Kylian Mbappé (@k.mbappe) on

 

Luka Modric remporte le Ballon d’Or 2018

« C’est un sentiment unique, je suis content, fier et honoré à la fois. Je ressens beaucoup d’émotions. C’est vraiment difficile à mettre en mots, mais je voulais simplement remercier tous ceux qui m’ont permis d’être ici ce soir. Tout d’abord, mes coéquipiers, mes entraîneurs, tout le staff du Real Madrid. Je voudrais aussi remercier tous mes coéquipiers de l’équipe nationale, ceux qui ont voté pour moi, et bien entendu ma famille », a indiqué Luka Modric, après avoir reçu le trophée.

Cette année, c’est l’international croate et milieu de terrain au Real Madrid qui remporte le trophée tant convoité par les footballeurs. Luka Modric entre quelque part aussi dans l’histoire du Ballon d’Or puisqu’il succède au duo Cristiano Ronaldo (2e au classement de cette année) – Lionel Messi, qui se partageaient la première place depuis 10 ans. « C’est incroyable, car je succède à ces deux énormes joueurs, mais aussi car beaucoup d’autres grands joueurs étaient nommés. Ça veut dire que j’ai fait quelque chose d’absolument extraordinaire sur le terrain cette année, et c’est pour ça que 2018 c’est l’année de tous mes rêves », ajoute-t-il. Alors, qui sera son successeur? Réponse, l’année prochaine… – Nadia B.

 

Publicités

Un avis sur “En 2018, le Ballon d’Or est aussi féminin

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s