LE PALMARÈS URBAIN DES GRAMMY AWARDS 2015

12 02 2015

Dans la nuit du dimanche 8 à lundi 9 février, au Staple Center à Los Angeles, s’est déroulée la 57ème cérémonie des Grammy Awards. Sam Smith, est le grand gagnant avec 4 victoires remportées !

Grâce à son titre Stay With Me, le chanteur britannique Sam Smith a remporté plusieurs Grammy, dont celui de l’enregistrement de l’année ainsi que la chanson de l’année. Également récompensé pour l’album Pop de l’année et la révélation de l’année, Sam Smith, très ému sur scène a tenu à remercier un homme en particulier. Il s’agit de son ex-compagnon Jonathan Zeizel, danseur de profession. C’est en écrivant son album ainsi que lors du tournage d’un clip, que les deux hommes se sont rencontrés. Très touché, le chanteur déclare : « Tu vois, j’ai gagné 4 Grammy grâce à toi ». Durant la cérémonie, la chanteuse de R’n’B Mary J. Blige a rejoint le chanteur afin d’interpréter en duo le titre Stay With Me.

Suivi de près, avec 3 récompenses, on retrouve Beyoncé pour la meilleure chanson et performance R&B avec le titre Drunk In Love en featuring avec Jay-Z, ainsi que le meilleur album au son Surround. Ex aequo avec Queen B.on retrouve Pharrell Williams, lui aussi gagnant de 3 Grammy : meilleur album Urbain pour G I R L, ainsi que celui de la meilleure performance pop solo pour Happy. Ce dernier titre a également remporté le Grammy du meilleur clip de l’année. Rappelons qu’il a été réalisé par Clément Durou et Pierre Dupaquier, deux Français qui n’en sont pas à leur premier gros contrat, car ils ont déjà réalisé une publicité pour Evian.

Comme chaque année, la cérémonie des Grammy est le lieu où se retrouvent toutes les personnalités musicales les plus influentes. Devant autant de grands noms, tels que Kanye West, Beyoncé, ou encore Pharrell, certains ont du mal à tirer leur épingle du jeu. Pourtant cette année, le chanteur Beck, a réussi à créer la surprise avec son album Morning Phase, qui remporte les Grammys d’album de l’année et celui de l’album rock de l’année. Présent sur la scène musicale depuis 1988, Beck Hansen a participé à la B.O. du film Moulin Rouge, il a notamment collaboré avec Charlotte Gainsbourg sur le titre Heaven Can Wait, et à co-écrit bon nombres des titres de son 3ème album.

On pourrait penser que cette soirée se serait déroulée sans accroc, seulement voilà, Kanye West étant présent dans la salle, il n’a pas manqué de faire parler de lui ,encore une fois ! Souvenez-vous, en 2009 lors des MTV Videos Music Awards, Kanye, a littéralement arraché le micro des mains de Taylor Swift pour expliquer que selon lui, Beyoncé méritait la victoire pour son clip Single Ladies. Le geste fut tellement surprenant que désormais on s’attend toujours a une intervention de Kanye lors de telle cérémonie. Et en effet, ça n’a pas loupé ! Lorsque le chanteur Beck a récupéré ses trophées, le rappeur de Chicago est monté sur scène… Mais s’est ensuite ravisé et est reparti. Bien entendu, ce dernier a quand même tenu à s’exprimer face au caméra : « Beck doit respecter le talent et aurait dû donner son trophée à Beyoncé. On en a marre. […] Les Grammy sont irréspectueux vis-à-vis de l’inspiration. […] Je suis là pour me battre pour la création. C’est pourquoi je n’ai rien dit ce soir. Mais vous savez tous ce que ça signifie quand Kanye monte sur scène », a-t-il conclu.

Iggy Azalea a subi malgré elle des polémiques. Souvent critiquée pour sa musique, la chanteuse australienne a effectivement été nominée pour le titre d’album rap de l’année, aux côtés des rappeurs Common, Wiz Khalifa, SchoolBoy Q, ainsi que Childish Gambino. C’est finalement Eminem qui remportera le titre grâce à son opus The Marshall Mathers LP 2, ainsi que la meilleure performance rap/chantée pour The Monster en featuring avec Rihanna. Toujours dans la catégorie Rap, Kendrick remporte le Grammy de la meilleure performance rap pour son titre I. – Aaron.

 

Palmarès urbain des Grammy Awards 2015 :

Enregistrement de l’année : Stay With Me de Sam Smith
Chanson de l’année : Stay With Me de Sam Smith
Révélation de l’année : Sam Smith
Album de l’année : Morning Phase de Beck
Meilleur album rock : Morning Phase de Beck
Meilleure chanson rock : Ain’t It Fun de Paramore
Clip de l’année / Meilleure Performance solo: Happy de Pharrell Williams
Meilleure Performance / Chanson R&B : Drunk In Love de Beyoncé
Meilleur album Reggae : Fly Rasta de Ziggy Marley
Meilleure performance Rap : I de Kendrick Lamar
Meilleure performance rap/chantée : The Monster, Eminem featuring avec Rihanna
Album Rap de l’année : The Marshall Mathers LP 2 d’Eminem


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :