RETOUR SUR LE CONCERT DE LA RUMEUR AU TRABENDO (75)

25 12 2013

Un peu plus qu’un concert, la salle parisienne du Trabendo a été le 20 décembre, le lieu d’une « réunion de famille ». Le groupe de rap La Rumeur était de retour dans une salle affichant complet, avec une première partie assurée par Keuj.

« Une rumeur, c’est une information non vérifiée qui circule, non vérifiée ne veut pas dire faux. La rumeur c’est ce que vous avez envie de croire et c’est ce que vous pouvez croire. La rumeur c’est le caché. Qu’est-ce qu’on cache ? Je vais vous le dire, qu’est-ce qu’on ne devrait pas savoir ? Je vais vous le dire… Il y a toujours un double discours dans la rumeur… ». Ainsi se définit le groupe en 2002 sur l’album ‘L‘Ombre sur la mesure’.

Très loin du rap tape-à-l’œil, La Rumeur s’est forgée et faite connaître dans l’ombre. Composée de Hamé, Ekoué, Mourad et Le Bavar, ainsi que de leurs DJ’s : Soul G et Kool M, La Rumeur reste encore aujourd’hui un des groupes de rap toujours fidèles à ses convictions et à son public. Ces derniers ont réussi à s’imposer d’eux-mêmes dans le milieu underground grâce à une trilogie, qui débuta dès 1997 avec le maxi « Le Poison d’avril« , suivi du « Franc tireur » en 1998 et « Le Bavar et le Paria » en 1999.

La Rumeur est sûrement le groupe le plus subversif de son époque. Considérés comme hardcores, les quatre rappeurs ont maintenu leurs positions durant toutes ces années, face aux artistes dis « commerciaux » qui se laissent influencer par la pression des radios, les obligeant ainsi à « adoucir » leurs textes ou bien à rapper sur les nouvelles tendances.

On aurait pu imaginer qu’après toutes ces années, La Rumeur aurait fait moins de bruit, que son message se serait peu à peu dissipé avec le temps, car beaucoup ont voulu la faire taire. Mais une rumeur c’est quelque chose d’immatérielle que vous ne pouvez pas attraper. On ne cherche pas une rumeur, c’est elle qui se fait entendre grâce au bouche-à-oreille. Et c’est à l’occasion de la sortie de leur dernier projet « Les Inédits 2« , que le groupe a fait un retour triomphal au Trabendo (Paris), le vendredi 20 décembre. La Rumeur a réussi à épuiser ses places « sans avoir coller une seule affiche ».

 

| Une première partie assurée par Keuj

Une salle éclairée d’une lumière violette. Une platine, une banderole avec huit lettres. Le DJ fait tourner des morceaux de l’âge d’or du rap américain. On y reconnait du Wu-Tang, du Notorious ou bien du Mobb Deep. Sur scène arrive alors Keuj, un rappeur issu du 13ème arrondissement de Paris, en activité depuis 1995 et membre du collectif Symbiose, avec qui, il a sorti un EP en 1997 intitulé « Prophétie« .

Keuj qui connait depuis plusieurs années La Rumeur, a une fois de plus assuré leur première partie : « Avec La Rumeur, on s’est connus avant de sortir des disques, à la fin 1995, ça faisait même pas un an que je rappais. J’ai rencontré Ekoué à la fac et il y a eu de suite des affinités. À cette époque, il enregistrait avec le groupe Assassin et c’est durant cette période qu’on s’est connus. Après, avec Symbiose on s’est séparés et on a changé de nom, on est devenus Spécio. Pour les 10 ans de La Rumeur, en 2008, on avait déjà fait leur première partie et chaque fois qu’ils font un album, on est dessus ».

Mais Keuj ne s’arrête pas là, ses projets pour 2014? Une net tape avant un album : « J’ai un album qui est prêt, mais avant ça je vais sortir une net tape : « J’aime rien j’suis parisien », dans le premier trimestre 2014. Pour l’univers, c’est juste un gars de Panam qui se lève le matin pour aller taffer et le soir il compose ses textes ».

 

| La Rumeur a également invité sur scène La Hyène

Pour les « Inédits 2 », La Rumeur a fait appel au rappeur La Hyène, membre du groupe 400 Hyènes. Il apparaît notamment sur le morceau « Ganaches Grillées » avec Le Bavar. C’est dans son univers certes violent et cru, que le rappeur nous emmène, mais qui a le mérite de ne pas mentir à qui veut bien écouter son discours.

Originaire de Champigny-sur-Marne, La Hyène nous explique être lui aussi en pleine préparation de son prochain album : « En ce moment je prépare mon nouvel album : « Ma violence Volume 2 »,  le volume 1 est sorti l’année dernière mais seulement en digital. J’ai déjà pas mal de titres, j’en ai un avec Niro, un avec La Rumeur, mais je suis encore en train de bosser. Le projet devrait sortir au printemps 2014 ».

Sa collaboration au sein de Les Inédits 2 n’est pas non plus une surprise, La Hyène a en effet l’habitude de travailler avec La Rumeur : « À l’époque c’est Ekoué qui m’avait contacté par rapport à mon groupe « 400 Hyènes », il nous a demandé de venir sur sa compilation. On a fait un morceau ensemble « Les funérailles de Skyrock » et de là, on ne s’est jamais lâchés. La Rumeur m’a invité sur son album, je les ai invité sur le mien et je fais la tournée avec eux. C’est une aventure humaine, artistique et fraternelle. C’est vraiment la famille. On dénonce les mêmes choses, mais on le dit différemment ».

 

| Un concert inoubliable

Après la première partie assurée par Keuj, Ekoué, Hamé et Le Bavar ont débarqué sur scène, avec leur morceau « Hors-Sujet », qui a électrisé la salle dans l’instant.

Du début à la fin, les trois rappeurs ont donné toute leur énergie et même plus. Les classiques du groupe s’enchaînent, la foule chante en chœur les refrains du groupe et applaudit à chaque fin de titre.
On imagine que l’ambiance est déjà à son paroxysme, mais loin de là… L’instru redémarre, quelques notes de piano se font entendre, le public reconnaît aussitôt le grand classique « L’ombre sur la mesure« .

Mis à part leurs morceaux respectifs, Le Bavar, Ekoué et Hamé ont interprété tour à tour quelques titres solo présents sur « Les Inédit 2 », tels que « Ganaches Grillées » et l’excellent « Luttes Intestines », de Le Bavar.
Cette période d’année est celle des fêtes et des surprises, et pour une surprise, La Rumeur nous en a offert une : la présence de Mourad, le quatrième membre du groupe. La Rumeur au complet était là pour nous interpréter le superbe morceau « Le cuir usé d’une valise. »

 

En conclusion, ce fut un retour fracassant de La Rumeur au Trabendo. Les artistes ont remercié le public à chaque occasion et inversement. Un concert inoubliable dans une salle conviviale, qui annonce une tournée dans toute la France pour 2014. La Rumeur n’a pas fini de faire parler d’elle, car, ce qui fait sa force, c’est sa proximité et sa loyauté envers leurs amis, leur famille et leur public. – Aaron.

 

> Voir l’intégralité du concert : LA RUMEUR LIVE à PARIS, AU TRABENDO


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :